ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
ecus et euros des villes 
 
 
Rubriques

ANCETRES
Abbeville
Aix-en-Provence
Amiens
Ampleluis
Angers
Annecy
Arcs (les)
Albi
Aulnay\Bois
Avignon
Bagnols / Cèze
Basse-Terre
Bar-le-Duc
Barcelonnette
Beaumont
Berck-sur- Mer
Bergerac
Besançon
Bettancourt la F
Blagnac
Bondy
Bonifacio
Bordeaux
Bourg-en-Bresse
Bourges
Cadenet
Cagnes-sur-Mer
Cahors
Carcassonne
Chambéry
Chamonix
ChâtenayMalabry
Ciotat (La)
Cires-lès-Mello
Conflans
Corbeil-Essonne
Courbevoie
Coutras
Crest
Crouy en Thelle
Douai
Draguignan
Drôme
Dunkerque
Epinal
Evreux
Fréjus
Gap
Golfe-Juan
Gourdon
Havre (Le)
IPN
Issy
Lacroix-St-Ouen
Laon
Lamalou-l-Bains
Lambesc
La Défense
Leclerc Edouard
Libération
Lisses
Loches
Lozère
Marly-le-Roi
Mayenne
Mazamet
Melun
Metz
Meudon
Millau
Monaco
Montélimar
Montolieu
Montpellier
Muret
Nancy
Narbonne
Nogent / Marne
ND d Gravenchon
Numismatique
Orly -le Bourget
Paris
Paris XIII
Pavillons\Bois
Pays du Freinet
Pernes-les-Fnes
Perpignan
Plaisir
Plessis-Trévise
Poitiers
Port-sur-Saône
Pourrière
Poussan
Privas
Revel
Rhinau
Roanne
Romans
Royan
Saint Etienne
Saint Just
Saint Laurent
Saint Orens
Salon
Savigny/Orge
Sens
Seurre
Sorgues
Strasbourg
Tain-l'Hermitage
Toulouse
Tours
Ugine
Uzès
Vaison
Valence
Vesoul
Voujeaucourt
Wasquehal
ETRANGER
LA FRAPPE
CATALOGUES
in english
SONDAGE
RéFéRENCEMENT
VENTES

 

Liens

 Home  | Album-Photo  | Contact

l'euro des spécialistes -ENFANCE EN DANGER-

... car bien qu'il s'agisse d'un euro de Montélimar, celui-ci n'est pas dû à la municipalité mais à des professionnels du secteur médico-éducatif. Ce sont des métiers nécessaires puisqu'ils permettent de suppléer aux carences de la scolarité classique, et d'aider nos rejetons à mieux s'intégrer dans la société. 
 
C'est au cours d'une de leurs journées nationales d'études, qui se passait à Montélimar, qu'ils ont eu l'idée de célébrer ce colloque par la frappe d'un euro temporaire. Celle-ci a été confiée aux établissements CARDOT. Et c'est ainsi qu'est née la monnaie provisoire suivante :  
 
 
 
euro de Montélimar "jaune" 
 
 
 
Cette pièce est jaune et très brillante, c'est sans doute le flash de la photographie qui lui donne cette patine. 
La frappe est peu profonde et le flan est légèrement arrondi sur les bords.  
On y découvre en premier lieu la Porte Saint-Martin : c'est la seule porte de la ville qui a été conservée, les autres ayant été abattues avec le reste des remparts. 
Ensuite on remarque qu'il s'agit bien d'un "euro de Montélimar" puisque c'est écrit de part et d'autre de la Porte Saint-Martin, et qu'on peut compter les douze étoiles officielles de l'Europe. 
Enfin, on lit deux termes étranges : CMPP et CAMPS. Voici leur signification : 
 
-le CMPP : Centre Médico-Psycho-Pédagogique
Il accueille des enfants et des adolescents de 3 à 20 ans pour des rééducations parallèles à l’école. Il intervient aussi pour les troubles scolaires, relationnels ou de la personnalité. 
 
-Le CAMSP (et non pas CAMPS comme c'est écrit sur l'euro de ville de Montélimar) : Centre d’Action Médico-Sociale Précoce 
Il intervient jusqu’à l’âge de 6 ans et fournit des prestations individuelles sous forme de vacations au centre en rééducation, orthophonie, motricité, psychologie et pédopsychiatrie.  
 
 
 
 
 
 
Au dos, les bords sont nets et la frappe aussi est légère, comme emboutie. 
Le nouveau (à l'époque) symbole de l'euro est mis en avant, avec sa date d'avènement en petit et en italique (2002). 
La légende alentour rappelle l'objectif de la frappe : sensibilisation - pédagogie (mots que connaissent bien nos ré-éducateurs) à notre future monnaie
Le nom du monnayeur C. CARDOT apparaît en bas à droite du
 
 
 
(2?) euros de Montélimar "blanc" 
 
 
 
 
 
Hormis le métal utilisé (du cupro-nickel au lieu du cupro-zinc) il n'y a pas de changements dans la frappe de cet euro temporaire par rapport au spécimen précédent. J'en déduis que dans l'usage (interne?) qui a été fait de ces monnaies (achat de rafraichissements et autres), il a été convenu que l'euro blanc valait (au moins) deux euros jaunes. 
 
La Porte Saint-Martin, qui date du XVIIIème siècle (construite de 1762 à 1763), est un monument historique. Relativement petite par rapport à son homonyme parisien, elle est un des symboles du vieux Montélimar. Les volutes qu'on remarque sur ses côtés sont des arbres, puisqu'elle donne sur un parking arboré. 
 
La date de validité de cet euro temporaire de Montélimar est limitée au 17 juin 1998 ainsi qu'il est indiqué ; à treize jours près il n'aurait pas eu le droit de s'appeler "euro de Montélimar". 
 
Remarquons également le logo en forme d'héxagone avec un adulte qui tient un enfant : c'est l'ancienne représentation de l'ANCE (Association Nationale des Communautés Educatives). 
 
L'erreur graphique des CAMSP (CAMPS) est reprise aussi sur cet euro blanc. Le moule devait être le même pour les deux euros. 
 
 
 
 
 
 
 
Au revers de cet euro montilien (également très brillant sans le flash) on retrouve notre symbole de l'euro avec la double barre. 
Notons que ce n'était pas une révolution, cette lettre barrée, mais plutôt une reprise. Inspiré du dollar (de la livre sterling, du yen japonais et de l'escudo portuguais), le franc français devait devenir en abréviation au lieu de FRF : ça a été voté en 1991, mais ça n'a jamais été appliqué. J'ignore pourquoi mais ce symbole innovant, vous l'avez tous néanmoins, sur vos ordinateurs, dans "caractères spéciaux". 
 
 
Cet euro temporaire mérite bien son nom car il n'a duré que le temps de la convention des CMPP et CAMSP : soit une douzaine d'heures! Et pour affirmer son caractère d'exception, la matrice (i.e. les coins pour les numismates) a été détruite en public le jour même! 
 
 
 
 
 
Enfin, si vous désirez en savoir plus sur les CMPP et les CAMSP, sachez qu'en 2003 une association a été créée pour organiser toutes ces journées d'études nécessaire aux progrès de la profession. Son nom est le G.R.A.M.E.S. (Groupe de Recherche et d'Action Médicale, Éducative et Sociale des C.M.P.P. et C.A.M.S.P.). Son adresse est bien sûr à Montélimar mais elle organise aussi les JE (journées d'études) sur d'autres villes (Paris, Aix-en-Provence...). Vous trouverez plus de renseignements sur le site ci-dessous : 
http://www.grames-cmpp.org/ 
 
 
Et puisqu'il s'agit d'euros de Montélimar, je vous communique aussi le site web de cette ville que je connais puisqu'un proche y tenait une discothèque (le Voum, je crois) il y a un certain temps. 
http://www.ville-montelimar.com/ 
 
Montélimar (Drôme), capitale du nougat, est une ville provençale d'influence lyonnaise. On peut y voir, entre autres le château des Adhémar, qui a donné son nom à la ville. 
 
 
 
 
 

 

(c) Philippe Mazel - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 26.11.2005
- Déjà 9735 visites sur ce site!