ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
ecus et euros des villes 
 
 
Rubriques

ANCETRES
Abbeville
Aix-en-Provence
Amiens
Ampleluis
Angers
Annecy
Arcs (les)
Albi
Aulnay\Bois
Avignon
Bagnols / Cèze
Basse-Terre
Bar-le-Duc
Barcelonnette
Beaumont
Berck-sur- Mer
Bergerac
Besançon
Bettancourt la F
Blagnac
Bondy
Bonifacio
Bordeaux
Bourg-en-Bresse
Bourges
Cadenet
Cagnes-sur-Mer
Cahors
Carcassonne
Chambéry
Chamonix
ChâtenayMalabry
Ciotat (La)
Cires-lès-Mello
Conflans
Corbeil-Essonne
Courbevoie
Coutras
Crest
Crouy en Thelle
Douai
Draguignan
Drôme
Dunkerque
Epinal
Evreux
Fréjus
Gap
Golfe-Juan
Gourdon
Havre (Le)
IPN
Issy
Lacroix-St-Ouen
Laon
Lamalou-l-Bains
Lambesc
La Défense
Leclerc Edouard
Libération
Lisses
Loches
Lozère
Marly-le-Roi
Mayenne
Mazamet
Melun
Metz
Meudon
Millau
Monaco
Montélimar
Montolieu
Montpellier
Muret
Nancy
Narbonne
Nogent / Marne
ND d Gravenchon
Numismatique
Orly -le Bourget
Paris
Paris XIII
Pavillons\Bois
Pays du Freinet
Pernes-les-Fnes
Perpignan
Plaisir
Plessis-Trévise
Poitiers
Port-sur-Saône
Pourrière
Poussan
Privas
Revel
Rhinau
Roanne
Romans
Royan
Saint Etienne
Saint Just
Saint Laurent
Saint Orens
Salon
Savigny/Orge
Sens
Seurre
Sorgues
Strasbourg
Tain-l'Hermitage
Toulouse
Tours
Ugine
Uzès
Vaison
Valence
Vesoul
Voujeaucourt
Wasquehal
ETRANGER
LA FRAPPE
CATALOGUES
in english
SONDAGE
RéFéRENCEMENT
VENTES

 

Liens

 Home  | Album-Photo  | Contact

Un euro pour commémorer un exploit

Cette ville, fondée au XVIème siècle par François 1er (son premier nom était alors Franciscopolis !), pour offrir un port sur l'estuaire gauche de la Seine (suite à l'envasement d'Harfleur) a depuis cette époque toujours été un des grands ports français ouverts sur le monde. Témoin de nombreux évènements de l'Histoire de France - du départ de Champlain pour les Amériques en 1602 au débarquement des américains en 1917 - Le Havre a été en grosse partie détruit par les bombardements alliés de 1944. Malgré tout il a été rebâti, et cette reconstruction lui a donné le label "ville d'art et d'histoire" décerné par le ministère de la Culture pour le caractère exceptionnel de son centre (seul cas pour une architecture datant du XXème siècle). 
 
Le Havre a également vu la construction du Pont de Tancarville en 1959, et en 1995, celui de Normandie qui permettait de gagner 20 minutes sur la traversée de la Seine à cet endroit. C'est à l'occasion du 1er anniversaire de ce Pont que l'euro temporaire havrais a été frappé par la monnaie de Paris à l'initiative de l'ANH (Amicale Numismatique du Havre). 
 
 
UN EURO DU HAVRE 
 
 
 
 
 
Au revers, on y voit le blason de la ville du Havre ainsi que la valeur et la durée de validité de cette monnaie provisoire. Elle est métal : Cupro/nickel/aluminium de couleur jaune. 
 
 
 
 
 
A l'avers, le fameux pont de Normandie qui fût de sa construction à 1999, le plus grand Pont à Haubans du monde.  
La maquette de cet euro temporaire du Havre est l'oeuvre de Maxime Louvel, fondateur de la section du Havre de l'Amicale Numismatique Normande en 1982 et ensuite de l'Amicale Numismatique du Havre en 1989. Le point de vue en perpective a été réalisé d'après une photographie prise en hélicoptère ! 
Un visiteur internaute (Philippe D.) m'a signalé l'existence d'euros provisoires havrais au même type mais avec des valeurs de 3 et 10 euros de la ville du Havre 
 
 
Mais, il est important de noter que Maxime Louvel n'en était pas à son coup d'essai puisqu'il avait organisé une souscription un peu plus d'un an auparavant pour financer l'émission d'un jeton-médaillette célébrant l'inauguration du Pont de Normandie : 
 
 
 
Ce jeton frappé par les établissements Thevenon de Paris (les mêmes qui frappèrent tant de monnaies de nécessité il y a trois quarts de siècle) était vendu avec la mention "ne peut en aucune manière être utilisé pour le passage du pont". La maquette était également due à Maxime Louvel, qui avait dû s'acheter un ordinateur pour mener à bien son projet. On peut considérer ce jeton, frappé en faible quantité, comme un pré-euro temporaire du Havre car c'est dans cet optique qu'il avait été réalisé ; en tout cas, il aurait fait un magnifique ECU provisoire à la date de sa sortie! 
 
L'ANH avait réalisé une plaquette d'accompagnement dont je vous livre le commentaire : 
" Commencée en 1988, la construction du pont de Normandie, qui relie les rives de la Seine entre Le Havre et Honfleur en aval de Tancarville est une véritable prouesse technologique. 
Avec ses 856 mètres de portée centrale, le plus grand pont à haubans du monde a relégué à la seconde place celui de Shanghai (602 mètres entre les deux pylônes principaux). Sa longueur totale est de 2141 mètres. Ses deux immenses pylônes portant le tablier métallique à une hauteur de 52 mètres au-dessus du niveau de l’eau, ils sont aussi élevés que la tour Montparnasse (214 mètres). 184 haubans (câbles d’acier) ont été nécessaires. C’est en partie grâce à l’ordinateur que le pont de Normandie a été construit. Le tablier central, long de 456 mètres, a été testé en soufflerie afin de résister à des vents de plus de 250 Km/h.. La Chambre de Commerce et d’Industrie du Havre a été maître d’ouvrage avec le concours de l’état maître d’oeuvre.

 
 
Au revers, l'ANH et son président ont tenu à faire figurer le fondateur de la ville du Havre dont on venait de fêter les 500 ans : 
 
 
 
 
Je vous joins le texte qui accompagnait ce jeton :  
"FRANCOIS 1er est le fils de Charles d’Orléans comte d’Angoulême et de Louise de Savoie. C’est le 12 Septembre 1494 que la jeune mère de 18 ans donnât le jour au futur Roi, elle mit au monde, un gros garçon au pied d’un orme dans le parc du château des Cognaçais. Une soeur, Marguerite était née avant lui. Enfant on le surnommât « Bonhomme Colas ». Françoys succéda à son cousin louis XII, dont il avait épousé la fille Claude de France. Il fut sacré Roi à Reims le 15 Janvier 1515. Le 7 Février 1516 le Roi donna ordre de fonder un havre dans la crique de grâce, pour y construire un port. L’acte de naissance est conservé dans les archives de la ville du Havre. Du Chillou fera bâtir la première mairie en 1520. Le roi des Françoys, Françoys 1er succomba, en son château de Rambouillet, des suites d’une « maladie honteuse que lui donnèrent des dames» le 31 Mars 1547.
 
 
 
Enfin, si vous souhaitez plus de renseignements sur cette ville normande que je connais bien puisque c'est la ville natale de la grand-mère qui m'a élevé (et à laquelle je dédie cette rubrique), je vous encourage à aller voir le site de la mairie : 
http://www.ville-lehavre.fr/ 
 
 
Pour plus de précisions sur le Pont de Normandie, j'ai sélectionné les sites suivants : 
http://ma-cci.com/ponts/normandie.asp 
http://www.sequana-normandie.com/normandi.htm 
http://www.lcpc.fr/fr/sources/gdsouvrages_france/index2.dml 
 
 
Comme il est expliqué en page d'accueil, ce site ne vend pas d'"euros des villes" mais pour répondre aux internautes qui me demandent où se procurer de telles monnaies, je vous donne le site web de Maxime Louvel à qui il reste encore quelques euros du Havre ainsi que des jetons-pré-euro : 
 
http://perso.wanadoo.fr/maxime.louvel/ 
rubrique "les euros du Havre" 
 
où vous pourrez voir d'autres photos des euro temporaires havrais, ainsi que les tirages et les essais. 
 
Pour le contacter directement, ce courriel : 
 
numis76600@wanadoo.fr 
 
ATTENTION cette annonce sera effacée quand M. Maxime Louvel me préviendra que tous ses euro provisoires sont écoulés. 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

(c) Philippe Mazel - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 20.01.2007
- Déjà 9735 visites sur ce site!