ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
ecus et euros des villes 
 
 
Rubriques

ANCETRES
Abbeville
Aix-en-Provence
Amiens
Ampleluis
Angers
Annecy
Arcs (les)
Albi
Aulnay\Bois
Avignon
Bagnols / Cèze
Basse-Terre
Bar-le-Duc
Barcelonnette
Beaumont
Berck-sur- Mer
Bergerac
Besançon
Bettancourt la F
Blagnac
Bondy
Bonifacio
Bordeaux
Bourg-en-Bresse
Bourges
Cadenet
Cagnes-sur-Mer
Cahors
Carcassonne
Chambéry
Chamonix
ChâtenayMalabry
Ciotat (La)
Cires-lès-Mello
Conflans
Corbeil-Essonne
Courbevoie
Coutras
Crest
Crouy en Thelle
Douai
Draguignan
Drôme
Dunkerque
Epinal
Evreux
Fréjus
Gap
Golfe-Juan
Gourdon
Havre (Le)
IPN
Issy
Lacroix-St-Ouen
Laon
Lamalou-l-Bains
Lambesc
La Défense
Leclerc Edouard
Libération
Lisses
Loches
Lozère
Marly-le-Roi
Mayenne
Mazamet
Melun
Metz
Meudon
Millau
Monaco
Montélimar
Montolieu
Montpellier
Muret
Nancy
Nogent / Marne
ND d Gravenchon
Numismatique
Orly -le Bourget
Paris
Paris XIII
Pavillons\Bois
Pays du Freinet
Pernes-les-Fnes
Perpignan
Plaisir
Plessis-Trévise
Poitiers
Port-sur-Saône
Pourrière
Poussan
Privas
Revel
Rhinau
Roanne
Romans
Saint Etienne
Saint Just
Saint Laurent
Saint Orens
Salon
Savigny/Orge
Sens
Seurre
Sorgues
Strasbourg
Tain-l'Hermitage
Toulouse
Ugine
Uzès
Vaison
Valence
Vesoul
Voujeaucourt
Wasquehal
ETRANGER
LA FRAPPE
CATALOGUES
in english
SONDAGE
RéFéRENCEMENT
VENTES

 

Liens

 Home  | Album-Photo  | Contact

Ecus et euros provisoires français

De 1992 à 1998, des villes ou des organismes ont eu le droit de battre monnaies au titre de la future monnaie européenne. Ces monnaies avaient cours légal et s'échangeaient à 6 francs cinquante centimes l'Ecu (ou l'euro). On achetait du pain en Ecu et on nous rendait la monnaie en francs et centimes. 
C'était ludique, instructif surtout, car c'était pour habituer la population à cette nouvelle monnaie. 
Ces monnaies avaient une durée de circulation limitée, généralement un mois, et devait être approuvées par l'Etat qui seul a le droit de battre monnaie. L'Europe a d'ailleurs contraint la France de faire cesser cette pratique et le 31 juin 1998 toutes les frappes ont été suspendues. Ces frappes avaient lieu souvent suite à des évènements et n'étaient dues qu'à des municipalités, administrations, associations ou sociétés volontaires, parfois dans un but publicitaire. 
 
Notons qu'en 1996, le nom ECU (abréviation d'European Currenty Unity) fut remplacé par la très laide apocope EURO. C'était, paraît-il, dû à la pression des anglais et des allemands qui soutenaient que cette appelation favorisait plus les français car c'étaient leur ancienne monnaie (sous l'ancien régime NDLR). C'était d'autant plus gonflé de la part des anglais (la perfide Albion) qu'ils n'ont même pas voulu participer à la zone EURO ; quand aux teutons, il est évident que L'EURO (le rot?) leur semblait plus familier étant donnée leur consommation excessive de bières. 
 
Quoiqu'il en soit, pour rappeler cette opération historique, j'ai le plaisir, afin de vous montrer à quoi cela ressemblait, ma collection personnelle d'ECUS et d'EUROS provisoires (les puristes préfèrent le terme officiel TEMPORAIRES, puisque la Direction du Trésor donnait son accord pour des monnayages TEMPORAIRES en ECU ou en EURO, selon la période). 
 
 
NOTA BENE : CE SITE N'EST PAS A BUT LUCRATIF - PAS DE VENTE D'EUROS DE VILLE EN DIRECT, MAIS LIENS VERS DES REVENDEURS EN FIN DE RUBRIQUES 
 
 
 
Toutes les villes 
de France
 
 
 
 
referencement marketing
 
referencement gratuit  

 
 
 
 
annuaire, musique 
 
 
L'annuaire des sites web de qualité 
 
 
http://www.quicherche.com/trouve/gestion/in.php?url_id=4159 
 
collection 
 
 
 
 
 
Le comptage des visites sur les sites POPULUS a la particularité de revenir à zéro dès que celui-ci atteint les 40 000 visiteurs. Comme cela fait 5 fois que mon site revient à 0 depuis sa création, je pense qu'il a été visité au moins 200 000 fois en juin 2008

 

(c) Philippe Mazel - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 28.09.2013
- Déjà 5418 visites sur ce site!